CHATY Claude

            chaty-claude 4                                    chaty-claude 5

chaty-claude 2                  chaty-claude 3

               Tél: 06 08 47 41 14  –   09 50 28 63 18             Email: claude.chaty@gmail.com
-Qu’est-ce qui peut me pousser à 74 ans à entreprendre une carrière d’artiste peintre ?-La réponse est simple : ma vie a été nourrie de dessins et des peintures.Depuis l’Atelier de la Grande Chaumière à Paris en 1960, les ateliers des peintres Yves Brayer, Jean Aujames et Rode, l’Ecole des Métiers d’Arts de Paris, jusqu’à l’agrément en Architecture, puis la création de ma propre agence à Reims et enfin ma retraite en 2010, je n’ai jamais cessé de pratiquer cette passion qui est la mienne : la peinture.En 2000 j’ai exposé au Centre d’ Etudes Catalanes de Paris-Sorbonne une série de pastels et des grands formats peints à l’acrylique. J’ai renouvelé l’expérience en 2008 dans une galerie privée de Boulogne-sur-Mer. La disponibilité de mon emploi du temps actuel me permet de développer cette production qui a trouvé un écho favorable auprès des visiteurs. Mon travail porte sur la recherche d’une expression abstraite. Après tant d’années où les traits et les couleurs devaient être transcrits dans une matérialité fonctionnelle immédiate, cette démarche est pour moi une véritable libération. Encore que cette liberté soit, en partie illusoire. En effet, du geste initial, même s’il est appelé à disparaitre, dépend la finalité de l’œuvre. Le premier tracé sur une surface vierge m’impose la suite des interventions nécessaires pour aboutir à l’œuvre que je porte en moi. Après une série de temps de réflexions et d’interventions survient le moment où j’ai le sentiment d’être « arrivé ». Il en résulte des tableaux où couleurs et formes s’organisent en gestes qui rythment l’espace. J’espère entraîner le spectateur dans une interprétation et un rêve de couleurs, de mouvements, de lumière qui lui seront propres. Le principe de transparence et de recouvrement partiel des différentes étapes de la création essaie d’ouvrir à tous le cheminement vers la profondeur de l’œuvre. Le résultat recherché tente d’être suffisamment insolite pour qu’à chaque retrouvaille avec le tableau l’émotion soit renouvelée. C’est seulement si ce but est atteint que je considérerais avoir réalisé une œuvre d’art.